Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
Notre vie est comme un train en marche se mouvant dans les rails fixes des habitudes mécaniques, rigides, d'une existence vaine et superficielle
La Gnose | VOPUS arrow Psychologie et Autoconnaissances arrow La Perception des Archétypes Éternels

La Perception des Archétypes Éternels

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Éditeur VOPUS   
Symbole universel - Perception des Archetypes Eternos

Cette faculté, qui perçoit et reconnaît la noblesse des proportions dans ce que nous recevons par les sens et dans d’autres choses qui sont situées hors de soi-même, doit être attribuée à l’Ame. Elle est très proche de la faculté qui apporte des schémas formels aux sens ou même plus profondément, et elle est par conséquent adjacente à l’énergie purement vitale de l’Ame, qui ne pense pas sur un mode discursif, c’est-à-dire par moyen de conclusions, comme le font les philosophes, ni n’emploie aucune méthode déterminée, et donc qui n’est pas seulement particulière à l’être humain, mais réside aussi chez les animaux sauvages et les bêtes des champs...

Nous pourrions alors nous demander comment il se fait que cette faculté de l’Ame, qui n’implique pas un penser conceptuel et ne peut par conséquent pas acquérir une connaissance appropriée aux relations harmoniques, puisse être capable de reconnaître ce que nous recevons du monde extérieur.

Puisque reconnaître signifie comparer la perception sensible de l’extérieur avec les images originales internes et juger de sa conformité avec elles, Proclus a exprimé ce thème avec beaucoup de finesse, en prenant comme comparaison l’éveil d’un rêve.

Car, de même que les choses du monde extérieur que nous avons auparavant perçues dans le rêve, les relations mathématiques évoquent aussi en nous, de manière sensible, ces ARCHÉTYPES intelligents qui figuraient déjà d’avance en notre intérieur, de façon qu’ils resplendissent maintenant vraiment et intensément dans l’Ame, là où avant, ils étaient seulement obscurément présents.

Mais comment sont-ils arrivés à notre intérieur? A ceci, je réponds que toutes les IDÉES PURES ou PATRONS HARMONIQUES ARCHÉTYPIQUES, comme le sont ceux dont nous sommes en train de parler, sont présents de manière inhérente dans tous ceux qui ont la capacité de les appréhender.

Rose

Mais ils ne sont d’abord pas reçus dans le mental selon un processus conceptuel, mais ils sont plutôt le produit d’une espèce d’intuition instinctive purement quantitative, et sont innés chez ces individus, tout comme dans une plante est inné, disons, en vertu de son principe formel, le nombre de pétales, ou dans une pomme le nombre de capsules que contient la graine.

Dans un essai de Pauli sont mises en relief des idées très similaires à celles que nous avons citées de Kepler. Pauli écrit:

"Le processus de compréhension de la Nature, uni au plaisir que l’homme ressent lorsqu’il comprend, cela paraît, du fait de se familiariser à de nouvelles connaissances, reposer sur une correspondance, sur un ajustement ayant un rapport logique entre des images internes préexistantes dans l’Ame humaine et les objets extérieurs et son mode de comportement. Cette conception du savoir naturel remonte bien entendu à Platon, et fut aussi pleinement adoptée par Kepler. Ce dernier parle en effet d’idées préexistantes dans le mental divin et imprimées dans l’Ame humaine, comme des images provenant de Dieu.

Comprendre la Nature

Ces images originelles que l’Ame peut percevoir par moyen d’un instinct inné, Kepler les appelle ARCHÉTYPES. Cela concorde dans une grande mesure avec les images ou ARCHÉTYPES PRIMORDIAUX introduits dans la Psychologie par C. G. Jung, qui fonctionnaient comme patrons instinctifs d’idéation. A ce niveau, le lieu des concepts nets est assumé par des images au contenu fortement émotionnel, qui ne sont pas des pensées mais des représentations picturales, comme si nous disions qu’elles s’offrent aux yeux du mental. Dans la mesure où ces images sont l’expression de réalités entrevues mais encore inconnues, elles peuvent aussi recevoir le nom de symboliques, selon la définition de symbolique proposée par Jung. En tant qu’agents ordonnateurs et adaptateurs de ce monde d’images symboliques, les ARCHÉTYPES FONCTIONNENT, de fait, comme le pont désiré entre les perceptions sensibles et les idées, et constituent par conséquent une condition préliminaire indispensable pour le surgissement d’une théorie scientifique.”

Heisenberg

Symbole Universel - Ouroboros-Maier
Symbole universel

Symbole Universel - LA PERCEPTION DES ARCHÉTYPES ÉTERNELS


AddThis Social Bookmark Button
 
< La maladie du lendemain   L’Expérimentation des Archétypes Éternels >

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion