Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
Notre vie est comme un train en marche se mouvant dans les rails fixes des habitudes mécaniques, rigides, d'une existence vaine et superficielle

La psychanalyse intime

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Samael Aun Weor   
La psychanalyse intime

La didactique pour connaître et éliminer les valeurs positives et négatives que nous portons en nous, existe, elle s’appelle la Psychanalyse Intime.

Il est nécessaire d’avoir recours à la psychanalyse intime. Une grande difficulté surgit lorsqu’une personne a recours à la psychanalyse intime pour connaître les défauts de type psychologique. Je veux me référer, de manière emphatique, à la force de l’anti-transfert.

Une personne peut s’auto-investiguer, une personne peut s'introvertir, mais lorsqu’elle essaie, la difficulté de l’anti-transfert apparaît. Alors, la solution se trouve en transférant notre attention vers l’intérieur dans le but de s’auto-explorer, pour nous auto-connaître et éliminer les valeurs négatives qui nous nuisent psychologiquement au niveau social, économique, politique et même spirituel.

Malheureusement, je répète, lorsqu’une personne essaie de s’introvertir pour s’auto-explorer et se connaître elle-même, l’anti-transfert surgit tout de suite. L’anti-transfert est la force qui rend difficile l’introversion. Si l’anti-transfert n’existait pas, l’introversion serait plus facile.

Nous avons besoin de la psychanalyse intime, nous avons besoin de l’auto-investigation intime pour nous auto-connaître réellement. "Homo Nasce Te Ipsum": "Homme, connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers et les Dieux."

Lorsqu’une personne se connaît elle-même, elle peut changer. Si une personne ne se connaît pas elle-même, n’importe quel changement sera subjectif. Mais avant tout, nous avons besoin de l’auto-analyse. Comment pourrait-on vaincre la force de l’anti-transfert qui rend difficile la psychanalyse intime ou l’auto-analyse ? Cela est possible seulement au moyen de l’analyse transactionnelle et de l’analyse structurelle.

Lorsqu’une personne a recours à l’analyse structurelle, elle connaît ces processus psychologiques qui rendent difficile et impossible l’introspection intime. Nous comprenons ces structures en les connaissant; en les comprenant, nous pouvons alors vaincre l’obstacle.

Mais nous avons besoin de quelque chose de plus, nous avons aussi besoin de l’analyse transactionnelle. Il existe des transactions bancaires, commerciales, etc., comme il existe aussi des transactions psychologiques. Les divers éléments psychiques que nous portons dans notre intérieur sont soumis aux transactions, aux échanges, aux luttes, aux changements de positions, etc. Ils ne sont pas immobiles, ils sont toujours en mouvement.

Lorsqu’une personne connaît les différents processus psychologiques, les diverses structures grâce à l’analyse transactionnelle, alors la difficulté pour l’introspection psychologique prend fin. Ensuite, l’auto-exploration du moi-même se réalise avec un plein succès.

Celui qui réussit la pleine auto-exploration sur tel ou tel défaut, soit pour connaître la colère, soit pour connaître la convoitise, la luxure, la paresse, la gourmandise, etc., peut réaliser des progrès psychologiques formidables.

Pour réussir la pleine auto-exploration, il faudra commencer en premier par isoler le défaut que nous voulons éliminer de nous-mêmes, pour qu’il soit postérieurement dissous.

Les sept péchés-Hieronymus Bosch - La psychanalyse intime
La psychanalyse intime- Auto-analyse
AddThis Social Bookmark Button
 
< La Mythomanie

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion