Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
L'essence libre nous confère une beauté intime ; de cette beauté émanent le bonheur parfait et le vrai amour
La Gnose | VOPUS arrow Philosophie arrow La Recherche de la Vérité

La Recherche de la Vérité

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Andrés LMA   
Peter Nicolai Arbo- Olav Haralds- Vérité et Mensonge

Vérité et Mensonge, en termes absolus, se sont combattus depuis des époques lointaines pour s’ériger comme unique explication des événements universels, mais pour le malheur des mortels, c’est impossible, par le fait inébranlable que la Dualité ne peut pas comprendre l'Unité. Toutes nos conceptions sont dualistes dans leurs approches et tripartites dans leurs résolutions (thèse, antithèse et synthèse)...

Ainsi, l'un des devoirs les plus délicats que l'homme ait eu, à travers l’humanité, a été d'aller à la rencontre de la Vérité, de cette Vérité qui nous fera libres, selon les Évangiles Universels, cette Vérité qui, comme un Soleil, illuminera nos esprits et nos cœurs, répondant à toutes nos questions et nous fera nous prosterner, comme le disent les maximes hindoues, aux pieds de Celui qui sait sécher nos larmes de la confusion.

Mais la Vérité, comme nous le disions auparavant, est toujours partielle et subjective pour le niveau de conscience dans lequel nous nous trouvons, elle se maintient plongée dans des folies, des peurs et des craintes, en engendrant une mer de ténèbres et d'insécurité qui la rend inaccessible ou instable.

La Dualité, à laquelle nous nous rapportions et dont nous sommes imprégnés, n'est pas seulement dans le monde externe, mais au contraire et en parlant en termes psychologiques, nous l'avons à l'intérieur de nous, depuis les couches les plus superficielles jusqu'aux plus profondes; et la conquête de l'Être est précisément la conquête de l’Unité; elle est de faire de Deux, Un.

Le Soleil (Vérité, Mensonges et Liberté)

C'est pourquoi, nous pouvons et devons dire, que l'Ontologie Gnostique est le chemin qui nous conduit vers la Vérité, la Liberté et la Vie. Le chemin que l'Humanité devrait suivre pour transcender la médiocrité comme acceptation de sa matérialité.

Il est certain que, depuis que nous avons l’usage de la raison et que nous nous trouvons embarqués dans ce monde, nous courons derrière des chimères aussi insaisissables que leurs noms: Bonheur et Vérité. Les uns et les autres y laissent leur peau et la vie même, dans leur recherche ; certains partent à la conquête de fortunes immenses parce qu'ils croient que là, se trouve la chimère de leurs rêves; les autres, à l'extrême opposé, s'écartent du monde et de ses malheurs, et bien plus grand est l’emprisonnement et la solitude de leur vie, ils se sentent plus près du rêve qu'ils poursuivent. Nous, commun des mortels, nous nous trouvons sur la ligne médiane entre ces deux extrêmes, mais non hors de leurs influences, qui parfois elles nous font tendre vers un pôle ou l’autre.

Pour les hommes qui cherchaient l'éthique et les principes, c’était toujours une priorité que d'établir leur équilibre dans l’accomplissement de la volonté du Créateur, mais c’est ici, que s’établissent toute sorte d'erreurs, à essayer de comprendre cette volonté du Créateur. La Connaissance Universelle a toujours su se synthétiser et se transformer magistralement en un aliment pour toute âme qui, à un moment, en aura besoin. C’est le cas de l'Évangile des Esséniens ou l'Évangile de la Paix, où Jésus s’adresse à ses disciples, qui, en fait, ont tous des oreilles pour entendre et de l'entendement pour comprendre, en leur disant: « heureux ceux qui suivent les lois de la vie et qui ne marchent pas sur les sentiers de la mort». Nous concluons que, bienheureux soient ceux qui savent comment faire de cette maxime, une loi de vie ; Jésus s’est adressé avec cette maxime à ses disciples qui, surpris, s’interrogeaient sur la loi de vie que le Maître leur proposait, puisqu'ils étaient convaincus d’observer les lois, qui, dans les écritures civiles et religieuses de l’époque, marquaient les étapes de leur vie.

Le Maître accueillant leurs sentiments leur répondit:

Ne cherchez pas la Loi dans vos écritures, puisque la Loi est la Vie, alors que l'écrit est mort. En vérité je vous le dis, Moïse n'a pas reçu de Dieu ses lois par écrit, mais à travers la parole vivante. La Loi est la parole Vivante du Dieu Vivant, donnée aux prophètes vivants pour les hommes vivants. Partout où existe la vie est la Loi. Vous pouvez la trouver dans l'herbe, dans l'arbre, dans la rivière, dans la montagne, dans les oiseaux du ciel, dans les poissons de la mer ; mais cherchez-la principalement en vous mêmes. De-La-Tour- Réflexion (Vérité, Mensonges et Liberté) Parce qu’en vérité je vous le dis, toutes les choses vivantes se trouvent plus près de Dieu que l'écriture qui est dépourvue de vie. Dieu a créé la vie et toutes les choses vivantes de telle sorte qu’elles enseignent à l'homme, au moyen de la parole toujours vivante, les lois du véritable Dieu. Dieu n'a pas écrit les lois dans les pages des livres, mais dans votre cœur et dans votre esprit.

En lisant ces mots nous comprenons que la Connaissance et la Sagesse sont atemporelles comme les œuvres de la Nature.

Nous voulons clarifier, que comme tous les hommes de notre époque, nous ne rejetons pas la parole écrite, puisqu'à travers celle-ci, nous communiquons et nous nous exprimons, mais nous voyons dans ce message, l’extraordinaire nécessité de réfléchir et d'intérioriser les Paroles de Vie, en les faisant fructifier dans notre intérieur pour parvenir à nous en nourrir, parce que nous ne devons pas oublier, comme disait le Grand Kabîr, que l'homme ne vit pas seulement de pain … À la lumière de tout cela, il est facile de distinguer, après avoir écouté et observé les hommes, ceux qui sont dotés de sagesse vivante et ceux dotés de connaissances mortes, peu importe les degrés universitaires qui ornent leurs vêtements ou couronnent leurs têtes et ainsi reconnaître le Sage par ses réflexions et le perroquet pour ses répétitions.

Aujourd'hui, sans aller plus loin, je suis allé, comme beaucoup d'autres après-midis, à la librairie où je passe une partie de mon temps libre et au milieu de la mer immense de lignes écrites qui se trouvaient là, je me suis arrêté par " hasard", si celui-ci existe, à lire une phrase parmi des milliers et des milliers que les volumes m'offraient, qui résumait syncrétiquement, l'attitude de l'être humain devant la vie et spécialement celle de l'être humain qui perçoit la vie comme un carrefour. La phrase en question disait: «L'homme essaye de lier ensemble Sécurité et Liberté sans se rendre compte que ces deux forces sont antagonistes». Si nous y réfléchissons un peu, nous nous rendons compte que c’est vrai et, si nous tentons de le faire, nous pourrions être déçus, tout comme celui qui voudrait lier de façon homogène l'eau et l'huile, parce qu’à mon avis, je ne sais pas quel est le vôtre, aimable lecteur, mais la lecture de ce présent livre nous donne du travail, la Liberté est le plus incertain de tous les états.

„Le Ciel se prend d’assaut et les vaillants l'ont déjà pris”, ainsi donc, les faibles et les fragiles qui fabriquent leurs cieux en papier de couleur rose et celui qui, dans son for intérieur pressent que le dépassement est fruit de l'effort renouvelé et non de l'esprit fragile, peut continuer avec l'esprit éveillé, parce que la Connaissance n'est pas d’un mais de tous, mais on n'arrive pas à l'incarner sauf celui qui a la capacité de la garder, la digérer et l’assimiler.

Carrodel- Le Soleil (La recherche de la Vérité)
La recherche de la Vérité
AddThis Social Bookmark Button
 
< La Perception des Archétypes Éternels   La Vérité >

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion