Skip to content
VM Samael Aun Weor: Gnose et Gnosticisme Prophéties Anthropologie Gnostique Psychologie Kabbale Alchimie Astrologie Tarot Méditation Symbols
L'essence libre nous confère une beauté intime ; de cette beauté émanent le bonheur parfait et le vrai amour

La Mort

Version imprimable Suggérer par mail
Écrit par Éditeur VOPUS   

QU’EST-CE QUI EST DETRUIT ET QU’EST-CE QUI CONTINUE

La Mort - Enfant et Naissance

Durant le cours de l’existence, différents types d’énergie circulent dans l’organisme humain. Chaque type d’énergie a son système d’action propre; chaque type d’énergie se manifeste en son temps. Deux mois après la conception, nous avons la fonction digestive; à 4 mois et demi de la conception, la force motrice et musculaire se manifeste, en relation avec la naissance de la fonction respiratoire et pulmonaire. A 10 mois et demi, c’est la croissance, avec tous ses métabolismes merveilleux et les tissus conjonctifs. Entre deux et trois ans, la fontanelle frontale du nouveau-né se ferme, le système cérébro-spinal étant alors parfaitement formé.

Pendant les sept premières années se forme la personnalité humaine. A 14 ans apparaît l’énergie personnelle, s’écoulant inéluctablement par le système neuro-sympathique. A 35 ans apparaît le sexe dans sa forme transcendantale d’émotion créatrice. C’est en arrivant à cet âge que nous pouvons fabriquer ce qui s’appelle Ame. L’homme normal n’a pas d’Ame, ou pour mieux dire, il n’est pas encore un homme et n’a pas encore d’Ame

La Mort - le corps vital, l'énergie

L’animal intellectuel, faussement appelé homme normal, est une machine contrôlée par la légion du "Moi"; celui-ci étant pluralisé. "Je dois lire un livre", dit la fonction intellectuelle; "je vais faire une partie de football", dit la fonction motrice; "j’ai faim, je n’irai nulle part", déclare la digestion; "je préfère aller avec une femme", déclare le "Moi" passionnel, etc., etc., etc. Tous ces "Mois" se disputent entre eux. Le "Moi" qui aujourd’hui jure fidélité à la Gnose est déplacé par un autre qui hait la Gnose. Le "Moi" qui aujourd’hui, adore une femme, est déplacé ensuite par un autre qui la hait. C’est seulement en fabriquant l’AME que nous établirons un centre permanent de Conscience au-dedans de nous-mêmes. Celui qui a une Ame vit consciemment après la mort. L’Ame peut être créée avec l’accumulation d’énergies plus subtiles que produit l’organisme, et elle se cristallise au travers de suprêmes efforts pour se rendre auto-consciente de façon totale et définitive. Malheureusement, l’animal intellectuel appelé homme gaspille inconsidérément ces énergies en désirs, peurs, haine, envie, passions, jalousies, etc.

Il est urgent de créer la Volonté Consciente ; il est indispensable de soumettre toutes nos pensées et tous nos actes au JUGEMENT INTERNE. C’est uniquement ainsi que nous pouvons créer ce que l’on appelle Ame. Nous avons besoin de nous auto-connaître profondément pour créer l’Ame.

LE RAYON DE LA MORT

La Mort - Ange de la mort

Le Rayon de la Mort réduit le dénommé "homme" à une simple quintessence moléculaire, de la même façon qu’une tonne de fleurs peut se réduire à une simple goutte de parfum essentiel. L’énergie de la mort, étant si forte, détruit totalement l’organisme humain. C’est un courant d’un si haut voltage qu’il détruit inévitablement l’organisme humain quand il arrive à circuler dans celui-ci. Tout comme la foudre peut mettre en pièces un arbre, c’est ainsi aussi que le Rayon de la Mort réduit en cendre le corps humain ; c’est le seul type d’énergie auquel l’organisme ne peut pas résister. Ce rayon connecte la mort avec la conception ; les deux extrêmes se touchent. Quand l’Essence se détache du vieux corps, sous l’impact terrible du Rayon de la Mort, il se produit une tension électrique violente et une note clé, dont le résultat axiomatique est le mouvement et la combinaison des gènes déterminants du futur corps physique. C’est ainsi que les constituants subtils de l’œuf fécondé s’accommodent en une disposition correspondante, en ayant comme base la tension électrique et la note clé de la mort.

CE QUI CONTINUE

Deux choses vont dans la tombe: la première est le corps physique, la seconde est la personnalité humaine. Cette dernière, comme je l’ai déjà dit, se forme pendant les sept premières années de l’enfance et se renforce avec les expériences. Parfois, la personnalité déambule dans le cimetière; d’autres fois, elle sort de sa tombe quand les parents affligés lui rendent visite et lui apportent des fleurs. Mais, peu à peu, la personnalité se désintègre. La personnalité est énergétique et atomique. La personnalité est périssable. Il n’existe aucun lendemain pour la personnalité du défunt ; elle est mortelle.

La mort: des Mois

La personnalité ne se réincarne pas. La personnalité est fille du temps et meurt en son temps. Ce qui continue est l’ESSENCE, c’est-à-dire "le fantôme de la mort". Au-dedans de ce fantôme se trouve l’ego réincarnant le "Moi", le moi-même. Ce dernier est une légion de diables qui continuent. Il est erroné de nous diviser en deux « Mois », un de type inférieur et un autre de type supérieur. Le "Moi" est une légion de diables qui se développent au-dedans de nous-mêmes, c’est tout.

On parle beaucoup dans la littérature occultiste d’un « Moi » supérieur, d’un « Moi » divin, mais il se trouve que ce « Moi » supérieur n’est pas ce « Moi »-là. La Séité divine transcende toute forme de « Moi ». Cela qui n’a pas de nom profane est l’Etre, l’Intime.

L’Essence est moléculaire ; l’Essence, le fantôme de la mort, vit normalement dans le monde moléculaire. De la même façon que dans le monde physique, nous utilisons un corps cellulaire, dans le monde moléculaire, nous utilisons un corps moléculaire.

Le «Livre Tibétain des Morts» dit textuellement:

«Oh ! Noble de naissance… ton corps présent, étant un corps de désir… n’est pas un corps de matière grossière, donc maintenant tu as le pouvoir de traverser n’importe quelle masse de roches, collines, rochers, terre, maisons, et le Mont Méru même, sans rencontrer d’obstacle… Tu es maintenant pourvu du pouvoir des actions miraculeuses qui, cependant, n’est le fruit d’aucun Samadhi, mais le pouvoir qui vient à toi naturellement… Tu peux, instantanément, arriver à n’importe quel lieu où tu désires aller ; tu as le pouvoir d’arriver là dans le temps qu’un homme mettrait à ouvrir ou fermer la main. Ces divers pouvoirs de l’illusion et du changement de forme, ne les désire pas, ne les désire pas».

 

LE CORPS VITAL

LE CORPS VITAL

Dans l’organisme humain existe un corps thermo-électro-magnétique. C’est le Corps Vital. Ce corps est le siège de la vie organique. Aucun organisme ne pourrait vivre sans le Corps Vital. Chaque atome du Corps Vital pénètre à l’intérieur de chaque atome du corps physique pour le faire vibrer intensément. Tous les phénomènes chimiques, physiologiques et biologiques, tout phénomène de perception, tout processus métabolique, toute action des calories, etc… ont leur base dans le Corps Vital. Ce corps est, réellement, la section supérieure du corps physique, le corps tetra-dimensionnel. A l’ultime instant de la vie, ce corps s’échappe de l’organisme physique. Le Corps Vital n’entre pas dans la tombe. Le Corps Vital flotte près de la tombe et se désintègre lentement à mesure que le cadavre se désintègre. C’est seulement le cadavre et la personnalité du décédé qui entrent dans la tombe.

Le Corps Vital a plus de réalité que le corps physique. Nous savons très bien que le corps physique change totalement tous les cinq ans, et il ne reste pas un seul atome ancien dans ce corps. Cependant, le Corps Vital ne change pas. Dans ce corps sont contenus tous les atomes de l’enfance, l’adolescence, la jeunesse, la maturité, la vieillesse et la décrépitude. Le corps physique appartient au monde de trois dimensions. Le Corps Vital est le corps de la quatrième dimension.

«Le Livre des Morts» Chapitre 1
SAMAEL AUN WEOR

Livre Tibétain des Morts: La Mort
La mort: Le Corps Vital, Personnalité humaine, Livre Tibétain des Morts

La Mort | Livre Tibétain des Morts | Le corps vital et la personnalité humaine

AddThis Social Bookmark Button
 
< Hasard ou Causalité   Comprendre la Mort >

Connaissance Universelle

Science
Art
Philosophie
Mystique/Religion